... des chutes, oui mais des chutes grand luxe, sublissimes même :

les chutes de taffetas de soie et de dentelle de Chantilly de la robe de mariée ma chère petite soeur la cigale !

Une rêve de chutes donc...

Ne voulant pas perdre ces beaux morceaux, je m'étais mis en tête depuis quelques mois de lui confectionner une jupe plissée portefeuille (comme celle-ci ou celle-là), qu'elle puisse porter en toutes occasions et facile à entretenir (la cigale étant devenue maman, elle se trouve à présent fort dépourvue de temps!)

Pour ce faire, il me fallait d'abord un grand rectangle, très très long : 2,80m sur 55cm! Plus une longue, très longue bande de 2,80m par 10cm pour la ceinture.

Alors, j'ai sortie mon petit tas de tissu, et je me suis mise au boulot... petit à petit, étape par étape...

Première étape : laver tous les morceaux cycle normal ("coton rapide" pour moi) à 40° et essorage à 1200 tr/min. Je vois d'ici vos visages étonnés: "quoi 40° pour de la soie et de la dentelle?!!", et bien oui! Je voulais une jupe facile d'entretien, donc une fois le tissu lavé dans ces conditions un peu extrêmes, il ne bougera plus lors des futurs lavages! Évidemment, pour cette première fois, il en ressort tout froissé, gaufré même, il a perdu en brillance (mais gagné en souplesse!) et a un peu rétréci, les différents morceaux se sont effrangés et noués ensembles... un vrai paquet de chiffons!

Seconde étape : séchage (non pas au sèche-linge, un peu de délicatesse tout de même!). Le plus long étant peut-être de défaire tous les plis et noeuds pour étendre au mieux toutes les pièces.

Troisième étape : repassage... REPASSAGE ! Je déteste le repassage ! Mais point de couture sans repassage, alors... repassons, fer bien chaud (pas en mode coton quand même, mais presque!) et vapeur, pour bien défroisser tout ça!

IMG_20150724_143755IMG_20150725_1100492015-09-10, la ferme (55)2015-09-10, la ferme (56)

Et nous voilà prêts pour le puzzle !

Quatrième étape : jouer au puzzle donc! Étaler à plat, si possible, tous les morceaux (oui, j'ai une très grande pièce pour coudre!) et les disposer au mieux de manière à obtenir une forme à peu près rectangulaire d'au moins 2m80 sur 65 cm de large. Attention à faire suffisamment chevaucher les bords des pièces entre elles pour prévoir par la suite les marges de couture.

Cinquième étape: l'assemblage!  Épingler tel quel et recouper les bords dessus et dessous à 1cm de part et d'autre des épingles : ce seront nos marges de coutures. Elever les épingles, retourner les pièces endroit contre endroit, épingler à nouveau, assembler par une piqure droite, surfiler les bords ensemble, repasser les surplus de couture en les couchant sur un côté, et enfin surpiquer sur l'endroit à deux mm de la couture du côté où l'on a couché les marges de coutures. 

Procéder en prenant les morceaux deux à deux, jusqu'à que tous soient assemblés et surpiqués. Repasser l'ensemble pour bien lisser les coutures.

C'est de loin l'étape la plus longue et la plus minutieuse, mais on obtient ensuite un beau rectangle propre, prêt à être travaillé!

2015-09-10, la ferme (58)

Sixième étape : Découper les bords de la pièce pour former un vrai rectangle de 2m80 par 65cm aux bords bien droits et perpendiculaires (ne pas hésiter à s'aider d'une équerre, d'un mètre bien sûr, mais aussi du parquet ou du carrelage!)

Découper, sur un des grands bords, une bande de 10cm de large pour la ceinture.

Septième étape : surfiler à la surjeteuse les deux petits côtés et le bas de la jupe en formant des vagues plus ou moins régulières (sur le bas uniquement). Sans surjeteuse, on peut faire un petit ourlet droit, ou bien, découper les vagues aux ciseaux avant de les surfiler avec un point zig-zag le plus serré possible.

C'est le moment de se lancer dans la décoration : toutes les fantaisies sont les bienvenues: frises, fleurs, broderies...

Comme j'avais également des chutes de dentelles, j'en ai découpé des morceaux que j'ai cousus dans le bas pour faire une sorte de frise ondulante.

2015-10-09 (41)

 

Huitième étape: Former des plis plats de 4cm de profondeur et espacés de 6 cm, en commençant par le milieu de la jupe. Les surpiquer sur 5 cm (pour aller plus vite, j'épingle tous mes plis et je fais trois surpiqûres espacées d'environ 1cm sur toute la longueur, parallèles au haut de la jupe.).

2015-10-09 (48)

Neuvième étape: (c'est presque terminé!) Découper, dans une chute un petit rectangle de 10 par 5cm , le plier en deux endroit à l'intérieur dans la longueur, piquer à 1cm des bords et retourner sur l'endroit: on obtient un passant de 10cm sur 1,5cm environ. L'épingler sur le milieu du haut de la jupe.

Plier la ceinture en deux sur toute la longueur, envers à l'intérieur, l'épingler sur l'endroit en haut de la jupe en laissant dépasser 50 cm à droite (quand la jupe est étalée sur le sol, mais c'est sur le côté qui viendra se positionner sur la gauche de la jupe portée), et le reste de la longueur à gauche. Replier le passant par dessus la ceinture et épingler sur la marge de couture.

A la surjeteuse, assembler dans la foulée les grands bords de la ceinture, la jupe et le passant et finir les petits côtés de la ceinture en pointe. (sans surjeteuse, on peut monter la ceinture et le passant sans les plier sur le haut de la jupe, puis les plier en deux, replier les marges de coutures vers l'intérieur et surpiquer l'ensemble.)

Ca y est la jupe est terminée!

 

 

 

 

2015-10-09 (56)2015-10-09 (52)

 

2015-10-09 (53)

 

Enfin pas tout à fait... Pour qu'elle soit plus facile à porter, j'avais prévu de la teinter en bleu pétrole (couleur choisie par la cigale!) dégradé sur la hauteur.

Donc une dernière étape teinture: bien laver la jupe (sans essorage pour qu'elle reste bien humide!), avec très peu de lessive ou pas du tout si on n'a pas besoin d'enlever de marques de craie.

Remplir un seau d'eau très chaude, y verser 500 gr de sel fin et la barquette de fixateur vendue avec la teinture (marque idé*l pour moi), bien mélanger, verser ensuite quelques cuillères à soupe de teinture, mélanger et y plonger la jupe tenue par un cintre.

Puis, toutes les 5 min, remonter la jupe de 3 à 5 cm, rajouter une ou deux cuillères à soupe de teinture, bien mélanger sans faire d'éclaboussures. Continuer jusqu'à ce qu'il ne reste plus que quelques cm de tissu dans la teinture.

Détacher alors la jupe du cintre, la plonger en entier dans le seau, remuer un peu, puis la sortir délicatement (mettez des gants!) et la rincer à l'eau froide. Un dernier tour dans la machine à laver (en suivant les instructions de la marque de teinture), et voilà une jupette colorée!

Bon, pour la mienne, il y a eu un petit accident de parcours ... était-ce la faute du tissu, une teinture mal mélangée, une première lessive mal rincée... je ne sais pas, mais le résultat n'est pas homogène, il y a des traces plus claires heureusement réparties assez régulièrement sur l'ensemble ce qui donne un effet "trash" non voulu au départ mais validé malgré tout par la destinataire... 

2015-10-09 (11)

2015-10-09 (21)2015-10-09 (22)

 

2015-10-09 (25)

Voilà!

Il ne me reste plus qu'à l'envoyer en Suisse, le pays de la Cigale!

A bientôt.

AM.